Vilains pirates !

Pour répondre à (http://www.raton-laveur.net/post/1596),

Sur l’article de Raton-laveur on peut lire ceci :

« Oui, mais quand je distribue les derniers épisodes d’un anime distribué en France, je rajoute un autre fan, donc je rends service aux auteurs ! »

« Non, tu rajoutes surtout une autre sangsue dans la machine. Lui aussi n’achètera jamais rien et volera autant que toi sans rien apporter en retour.Tu n’es pas un fan, tu es simplement un voleur, et tu apprends à tes amis comment voler. »

Ce qui est vraiment stupide… Voyons-voir comment j’ai découvert la Japanimation ? Ah bah oui, un copain au lycée qui m’avait prêté des DivX de Gundam Seed. Ayant aimé, j’ai acheté les coffrets DVD. Ensuite je suis parti à la recherche de nouveaux animés, j’en ai piraté… J’en ai acheté… Je suis même « membre » le la collection Déclic.

Donc cet argument est invalide. (Et je ne prends pas mon cas pour une généralité,  « tous les pirates » ne sont pas mauvais, ils veulent juste partager librement…).

Le problème ce n’est pas le piratage… Feat Wakanim

Je fais partie des gens qui « piratent » puis achètent et je reste toujours incompréhensif devant ces gens et ces entreprises (comme @Wakanim) qui n’arrêtent pas de râler à propos du téléchargement illégal.

Selon moi, que vous le vouliez ou non, il n’y a rien à faire pour le « piratage ».

Exemple, je suis allé voir en août 2012 (sorti en juillet) au cinéma Les Enfants Loups et j’ai adoré, du coup voici ce qui que j’ai fait :

— Tiens, je le reverrais bien en Blu-ray, quand est-ce qu’il sort en France ? Quoi ? En Juin 2013 ? Are you fucking kidding me?
— Bon quand est-ce qu’il sort au Japon (vosta) ? Février 2013.
— Ok donc en France on doit attendre 10 mois pour acheter le Blu-ray et 6 mois au Japon (déjà trop !).
— Février 2013 : Let’s download it! (vosta)
— Août 2013 : Ah tiens j’ai envie de le revoir avec ma famille en VF, achetons-le !

OMG Je pirate

J’ai donc été un « pirate » entre février et août. OH MON DIEU. Et pour ces « pirates » on fait de la lutte, parce que c’est mal !

La lutte contre le piratage, ce n’est qu’un gâchis de temps et d’argent (coucou Hadopi, coucou Wakanim). D’ailleurs prenons l’exemple de Wakanim, jeune entreprise créée en 2009 qui sous-titre des dessins animés Japonais et qui « passe son temps à fliquer les gens qui piratent ».

Je comprends que c’est leur gagne-pain et qu’ils font un max d’effort pour réussir. Mais de là à fliquer tous les gens sur Twitter (Jetez donc un œil sur les comptes @Wakanim, @ludoAlcala et @Redbushi) !
Quand vous engueulez l’adolescent sur Twitter, vous croyez que du coup il va acheter l’œuvre alors qu’il n’a pas un rond ? Pareil pour le chômeur ou smicard… Et parfois vous envoyez des mises en demeure, juste pour faire flipper l’adolescent ? O RLY?

Oui, je « pirate », mais si ça me plaît vraiment, vous pouvez être sûr que je vais l’acheter sauf si je juge que le prix est trop cher. (Ah bah oui, je ne suis pas un « con » sommateur ! Par ailleurs je suis adepte du « donnez la somme que vous voulez »).
Oui, des gens n’achètent jamais, mais ce n’est pas comme si ça allait changer quelque chose, avec ou sans piratage, ils n’achèteront pas ! (Parce qu’ils n’ont pas les moyens, ou qu’ils n’ont pas envie).

Fucking DRM

Pour éviter que tu télécharges on va mettre des protections à la con ! Sauf que ça va faire chier que les personnes qui ont acheté l’œuvre… Les pirates eux ils s’en branlent puisqu’ils n’auront pas ces protections, en les ayant préalablement cassés ! Car oui rien n’est incassable…

Et puis il y a aussi ce truc complètement à chier sur les DVD et Blu-ray.

Conclusion

Le piratage je l’illustre ainsi :

  • Pirater : Lire un manga (ou une BD, un livre, …) dans un commerce.
  • Lutte contre le piratage : Le vigile qui vient de dire que tu peux pas le lire, faut l’acheter coco ! Pourtant c’est ce que tu vas faire si l’œuvre te plaît… (D’ailleurs la tendance est d’emballer les œuvres pour plus qu’on puisse le faire justement… Illustration des DRM ?)

Le téléchargement illégal est une bonne chose, l’œuvre sera diffusé/partagé et donc plus de personnes la connaîtront . Cf. l’article « Le piratage de Game Of Thrones, mieux qu’un Emmy Awards pour Time Warner » de Numérama.

Mise à jour

Certaines personnes n’ont visiblement pas compris ce que je voulais explicitement dire :

Le piratage ne tue aucune industrie. Dire que c’est la faute au piratage, c’est une raison absurde !
Schématisons le bousin :

− Une entreprise est en galère, elle n’arrive pas à vendre sa dernière œuvre au format Blu-ray. Pour qu’elle soit rentable elle doit vendre 10 000 Blu-ray.

− Dans un monde sans piratage, elle en vend 5 000, ce n’est pas assez, elle met la clé sous la porte.
− Dans un monde avec piratage (le nôtre donc…), elle en vend 5 000 (+100 unités grâce au partage des pirates qui décident d’acheter), 5100. Ce n’est pas assez, elle met la clé sous la porte.

Est-ce la faute au piratage ? NON !
Par contre, on peut trouver tout un tas de raisons pour trouver le « fautif ».

That’s all folks! À méditer… !

Mise à jour n° 2

L’un des fondateurs de Wakanim répond à cet article.

P.S : Oui je sais que c’est un sujet vaste déjà abordé plusieurs fois sur le net, mais j’avais envie de donner mon opinion sur mon blog (et de râler sur Wakanim) ! Ah et oui le langage est un peu cru.
Comme je ne suis pas terrible en Français, les corrections sont appréciées 😉

P.S2 : L’article n’est pas lié à Wakanim, il parle du téléchargement tout média et industries confondues. J’aurais pu citer Microsoft, EA, ou Canal +, … Je me sers de Wakanim pour notamment illustrer le flicage qu’ils font sur Twitter. IMHO Ils perdent du temps (et donc de l’argent ?).

Reverse Engineering d’un réseau local de résidence. Service type portail captif.

Lorsque l’on se connecte à la borne WiFi du coin, on chope une adresse IP, une adresse de passerelle (normal) et un serveur DNS. Les gens (ingénieurs ?) qui ont imaginé la solution ont décidé d’isoler chaque client dans un VLAN (ce qui est bien).

En résumé, voici un exemple de paramètres qu’on peut avoir sur 2 postes :

  • Poste X
    • Adresse IP : 172.16.xx.253/24
    • Gateway : 172.16.XX.254/24
    • DNS : 192.168.aa.bb/cc
  • Poste Y
    • Adresse IP : 172.16.yy.253/24
    • Gateway : 172.16.yy.254/24
    • DNS : 192.168.aa.bb/cc

Chaque poste est isolé dans son réseau en /24 et c’est en fait un VLAN qui sera routé par ce qu’on (je ?) appelle un routeur Inter-VLAN.

Jusque que là, c’est très bien car la machine X ne peut pas communiquer avec Y et vice-versa. SAUF que c’est du WiFi, on se met en mode « promiscuous » et on peut écouter tout ce qui ce qui circule, tel ces bon vieux HUB …

Les grosses failles exploitables :

  • Il suffit de spoofer l’adresse MAC de quelqu’un, de le déconnecter de la borne avec mdk3 ou aircrack, de se connecter à la borne WiFi, et le reste sera fait automatiquement, vous avez le Web o/
  • Comme le réseau Wifi est OPN, vous pouvez voir tout ce qui circule en clair. Tiens mais qu’est-ce que ce protocole MSN et ses adresses @hotmail. Tiens GET /balbla?login=toto&pass=PasSecret
  • Vous pouvez rejoindre le réseau d’un poste et vous amuser. Vous ne serez pas connecter à Internet, mais vous pourrez vous amuser à scanner tous les postes de la résidence.
  • Le portail captif est en … HTTP, à vous les mots de passe des usagers, mais qu’importe il suffit de spoofer l’adresse MAC d’un autre poste, c’est encore mieux 😉

L’idéal pour sécuriser et proposer ce genre de service ?

Une borne ouverte qui propose une page d’authentification, en HTTPS, qui lorsque l’on s’authentifie nous donne le nom d’un BSSID caché, et une passphrase WPA2 généré aléatoirement. On se connectera ensuite ici.

Faire écouter une borne sur de multiples BSSID c’est facile, générer un BSSID associé à une passphrase c’est aussi facile, et ce genre de solution serait beaucoup plus sécurisé, car il serait impossible d’espionner les conversations des autres postes ET de spoofer un accès, auquel cas il vous faudra faire du cracking WPA.

Schéma

Je me suis amusé à faire un schéma de l’infrastructure actuelle, tel que j’ai l’ai analysé.
schéma

Le mot de la fin

Passez par des VPN ou tunnels socks SSH quand vous vous connectez sur ce genre de passoire !

Le simulcast pour remédier au fansub illégal ? Troisième round.

Dybex vient de commencer son simulcast de Deadman Wonderland et attention les yeux l’encodage va vous donner un EYECANCER *_*

Hébergé gratuitement par dump-it.fr
Hébergé gratuitement par dump-it.fr
Hébergé gratuitement par dump-it.fr
Hébergé gratuitement par dump-it.fr
Hébergé gratuitement par dump-it.fr
Hébergé gratuitement par dump-it.fr
Hébergé gratuitement par dump-it.fr
Bonus en “1080pOLOLFOOLHD”:
Hébergé gratuitement par dump-it.fr
Hébergé gratuitement par dump-it.fr

Que penser de ceci ? Avec ViCk on s’est posé la question, “pourquoi c’est si pourrie ?”. ViCk a donc demandé sur le twitter de Dybex pour avoir des réponses, sans succès. Cependant sur facebook, on trouve ceci.

Que conclure ? Dybex (des professionnels !) ne maîtrise rien du tout à l’encodage vidéo, et pourtant ils ont 15 ans dans le domaine … Ils font les même erreurs si ce n’est pire que les débutants en encodage vidéo !
Ici le flux était, il semblerait téléciné, et dybex a appliqué un désentrelacement qui produit des artefacts ignobles (chroma décalé + aliasing), puisque la chroma d’un field entrelacé se retrouve dans une frame progressif. La dernière screenshot me fait marrer à vrai dire. Un simple IVTC aurait suffit à retrouver le flux au format progressif, mais je spécule, je ne connais pas la source, peut-être Dybex nous le dira ? Un MPEG-TS ? Un HDCAM ?

Le pire dans cette affaire c’est qu’on trouve des gens qui disent :
Je comprends que dalle en encodage ou en terme d’image… Juste que j’apprécie énormément la qualité haute définition proposée pour ce nouveau podcast, c’est très fluide et net… Le bémol pour moi est la couleur de la police. Jaune pas fan du tout… Blanc c’est bien.

Mais franchement ? Vous êtes myopes ou quoi, ça saute aux yeux !

Oh et pour rajouter un troll, de la 1080p en streaming alors que le studio ne l’a sûrement pas produit en 1080p, bravo Dybex, vous faites mieux que les équipes de fagsub.

Tant que ça sera pareil chez Dybex ou Kazé, le simulcast ne progressera pas …
En revanche je viens de découvrir Wakanim et leur dernier simulcast tiens la route ! Bon macromedia-fcs ça pue, mais l’encodage est très potable 🙂

PhoneAndPhone – C’est pas plutôt WebAndPhone ?

Ce soir un petit billet à la sebsauvage.

Je tombe sur une offre promotionnel pour un téléphone à 1€ sans abonnement relayé par le site 01Net. Je me dis tiens c’est cool juste un téléphone (qui ne fait que téléphone) pour remplacer mon vieux Motorola W375, abîmé de partout. Hop direction le site, PhoneAndPhone.com.

Bon bref intéressé, je passe commande, comme je suis pas client chez eux, je m’inscris et tout le bordel, et LA c’est le drame. J’ai le malheur de mettre mon numéro de tél portable (indiqué comme obligatoire), je le mets sans réfléchir. La j’arrive sur la page des frais de port, oh tiens … 15€ de FDP. Je réfléchis pour savoir si je l’achète ou pas, et là BAM ! Je reçois un coup de téléphone de +339999999999. Dans un premier temps je décroche pas, je me dis “WTF ? C’est quoi ce tél ?!”. 2 secondes après, re-belote je décroche.

Oh mais qui voilà, c’est une conseillère qui viens me blablater que le site à bloqué ma commande (déjà j’ai pas validé de commande, comment ça peut se bloquer – LOL) et que donc si vous voulez je vous propose de payer par tél. “Là je lâche un quoi ? vous pouvez répéter ?”. Blablabla re-belote et avant qu’elle finisse elle enchaîne, vous savez y’a d’autres offres blablabla … Bref on embrouille le client pour essayer de vendre d’autres trucs, du télé-marketing quoi.

“Non mais de toute façon j’étais en train de réfléchir pour savoir si je le prenais ou pas, donc je verrais plus tard, au revoir.”
Et BIM ! Bon et bien je peut vous dire qu’ils ne m’auront pas comme client, il me reste à trouver un moyen de supprimer mes infos perso, avant qu’ils ne me flood …

En résumé, WebAndPhone, tu lâche ton numéro, on t’appelle immédiatement… ET ÇA JE DÉTESTE !