Torchlight – Import d’une sauvegarde Windows/Wine

Le Humble Indie Bundle 6 est sorti ! C’est l’occasion de tester de nouveaux jeux sympas sous GNU/Linux 🙂

Dans ce n°6 on a Torchlight, un hack’n slash Ă  la Diablo. Je l’avais dĂ©jĂ  achetĂ© quelque chose comme 3€ sur Steam et j’y jouait avec wine, ça marchait bien. LĂ  j’en ai profitĂ© pour y jouer en natif, grĂące au Humble Bundle !

Mais pas question de recommencer le jeu :(. Alors importons notre sauvegarde Windows, c’est trĂšs simple.

La sauvegarde se trouve dans C:\users/votre_login\Application Data\runic games\torchlight\save\. Il suffit de copier tout le contenu dans /home/votre_login/.runicgames/Torchlight/Save/ est le tour est joué !

Bon, par contre moi j’ai un bug, le perso est transparent, tant pis ça n’empĂȘche pas de jouer !

torchlight bug

Nouvelle version stable de CCCP

Voici le changelog :

  • 2010-10-10:New CCCP Win7/Vista/XP/2K Release! (2010-10-10). One year, one month, one day since our last release. Lots of bugfixes, feature improvements and Chiyo-ification (maybe not that last one). Oh, and the codename is Ten捁KymmenenĐŽĐ”ŃŃŃ‚ŃŒDziesięćTĂ­zZehnDixTioDez.
    • MPC-HC no longer supported on Win2k. The installer won’t let you install it if you’re using Win2k.
    • Updated components:
      • FFDShow 1.1.3562.0
      • MPC-HC 1.3.2505.0
      • Haali 1.10.262.12
    • Settings app changes:
      • Improved h264 decoder selection logic. The settings app supports native switching between ffdshow, ffdshow-mt (ffmpeg-mt), CoreAVC and DivX decoders, (if installed).

      • Error detection for ‘re-register filters’ improved again.
      • Better behaviour when closing. Now prompts to apply changes if you click ‘Cancel’.
    • Installer improvements:
      • Directory autocomplete for install path.
      • Pick the best h264 decoder intelligently.
      • DirectX9 End-User Runtimes are required for ffshow now. Don’t install if they aren’t present.
  • Service client DNS lent.

    AmenĂ©e Ă  faire quelques optimisations sur un poste XP de 2003, qui rame comme pas possible, je fais ce que je fais d’habitude, un petit nettoyage made in Ccleaner, dĂ©sactivations des services useless et des processus au dĂ©marrage.
    MalgrĂ© cela l’ordinateur est toujours trĂšs lent Ă  dĂ©marrer. Je pousse donc plus loin mon analyse en calant process explorer au dĂ©marrage de la machine, et la je m’aperçois qu’un service bloque le dĂ©marrage des autres, tant qu’il n’est pas fini d’ĂȘtre chargĂ©. C’est le service de client DNS (dnscache).

    Mais pourquoi met-il autant de temps Ă  charger ? AprĂšs quelques recherches, il se trouve que le service est trĂšs lent quand il doit charger un gros fichier hosts. (Le fichier C:Windowssystem32driversetchosts)
    Bingo ! Il s’avĂšre que celui-ci a Ă©tĂ© blindĂ© par un soft pour Ă©radiquer et se prĂ©munir des spyware. En gros plus de 10 000 noms de domaines rĂ©fĂ©rencĂ©s sur 127.0.0.1, le service DNS l’analyse pour le mettre dans son cache et il prend son temps le bougre ! (Environ 45 secondes). Je supprime donc toutes les occurrences du fichier et je gagne en temps de dĂ©marrage de 45 secondes…

    La mĂ©thode du fichier hosts pour se prĂ©munir des spyware est plus qu’obsolĂšte, elle Ă©tait utile lors du bon vieux temps sous IE6. Mais maintenant chaque navigateur effectue des requĂȘtes Ă  des services spĂ©cialisĂ©s pour savoir si le site en question est dangereux (phishing, spyware, etc …). C’est par exemple le cas de Firefox qui tient sa base de donnĂ©es de site craignos.

    Logiciels et Drivers HP – L’enfer de .NET

    Aujourd’hui je suis aller dĂ©pannĂ©e un client qui n’arrivait plus Ă  se servir de sa magnifique imprimante HP.
    Bon j’arrive, je demande Ă  ce qu’ils me montre, pour voir ce qui se passe. Pour se servir du scanner ils utilisent le soft intĂ©grĂ© et fournit par HP. “Hp Solutions Center”. Manque de bol le soft c’est fait infecter par un virus et tout les .exe sont corrompus.
    Je regarde un peu la maniĂšre dont il est structurĂ©, des centaines de dlls et .exe en vrac dans un dossier “bin”. Toute l’usine Ă  gaz dans “Program Files” occupe 987Mo. Pas mal pour un soft qui sert Ă  se servir de son imprimante (Scan, photos, imprimer) … Du grand n’importe quoi signĂ© HP.

    Bref passons par une petite désinstallation, compter environ 30 minutes.
    TĂ©lĂ©charger le bousin qui fait 120Mo et 700Mo dĂ©compressĂ©s … (Ils ont bourrĂ©s de 0 ?), cliquez, patienter 30 minutes … cliquez sur installer, et ho magie, erreur ! Retour Ă  la case dĂ©part.

    Que faire ? Je continue de farfouiller l’ordinateur, en faisant un peu de mĂ©nage, et je m’aperçois que tout ce qui tourne autour de .NET ne fonctionne pas, il semblerait donc que le framawork .NET de Microsoft ait aussi Ă©tĂ© infecter.

    Je dĂ©cide donc de virer tout .NET pour partir sur une bonne base, cependant il est impossible de dĂ©sinstaller .NET … AprĂšs quelques recherches je tombe sur un petit outil trĂšs intĂ©ressant. “Automatic .NET CleanUP“, cet outil va donc virer cette de bouse de .NET et ce dans toutes ses versions, hop, plus aucune traces de .NET. Il reste Ă  rĂ©installer .NET 4.0 et nous re-voilĂ  avec un systĂšme plus au moins propre (ça reste un Windaube o/).

    Je retente donc l’installation du soft HP, et ho miracle ! Cela fonctionne.
    Un dernier nettoyage, et voilĂ  le bousin est de retour (et tout le bordel HP ne fait plus que 120Mo – c’est dĂ©jĂ  plus correcte comme taille).
    Il n’empĂȘche que toute application (ou presque) maintenant repose sur .NET et ça fait peur … .NET est une usine Ă  gaz sans nom pour “coder plus rapidement”, certes mais pas “plus proprement”, “plus efficacement”, ni “plus optimisĂ©” … Ă  mĂ©diter.