Live USB et ISO en RAM

En lisant le wiki d’Archlinux pour créer une clé USB Live je suis tombé sur la méthode qui consiste à utiliser syslinux et memdisk pour charger n’importe quel ISO en RAM !

Du coup il suffit de prendre une clé USB, d’y coller syslinux, quelques ISO, un syslinux.cfg et c’est parti.

Pré-requis

Une clé USB avec une partition FAT32 ou EXT3/4, et le drapeau d’amorçage (boot flag).

Installation

Installer le paquet syslinux de votre distribution (ou télécharger la dernière version sur le site officiel). Montez votre clé USB dans /boot et lancez la commande suivante (Gare aux boulettes !):

syslinux-install_update -i -a -m /boot

Ça installe le MBR et syslinux sur la clé USB. Il reste à copier le binaire memdisk qui permettra de charger l’ISO en RAM.

cp /usr/lib/syslinux/memdisk /boot/syslinux/

Configuration

Déplacez vos ISO à la racine de votre clé USB.
Éditez /boot/syslinux/syslinux.cfg avec quelque chose comme :

UI menu.c32
PROMPT 0

MENU TITLE Boot Menu
TIMEOUT 50

LABEL arch_iso
MENU LABEL Arch Setup
LINUX memdisk
INITRD ../archlinux-2013.03.01-dual.iso
APPEND iso

LABEL pmagic
MENU LABEL PartedMagic
LINUX memdisk
INITRD ../pmagic_2013_02_28.iso
APPEND iso

LABEL wheezy
MENU LABEL DebianWheezy
LINUX memdisk
INITRD ../debian-wheezy-DI-rc1-amd64-netinst.iso
APPEND iso

Démontez /boot.
Démarrer sur la clé, choisissez une image à charger en RAM, patientez un peu, et voilà !

Notes

  • Ça ne marche pas avec toutes les distributions GNU/Linux, par exemple pour Debian, c’est à priori mort.
  • Vous pouvez personnaliser syslinux.cfg pour utiliser un menu, mettre un fond d’écran, etc.
  • Prenez garde à la RAM dont vous disposez, une image de 700Mo en prendra autant en RAM, enfin de nos jours, c’est pas la RAM qui manque 😉
  • Il existe aussi une autre technique avec gru4dos qui elle va créer une partition sur la clé et monter l’ISO.
  • Distribs testé & approuvé : Archlinux, CloneZilla, PartedMagic.
  • (Testé sur ArchLinux seulement).

Ubuntu 12.10 est sorti

Ubuntu 12.10 est sorti ! Même si on pourra toujours critiquer Ubuntu, je trouve que c’est une bonne distribution à la fois accessible aux débutants comme aux confirmés. Même moi je l’utilise sur mon laptop et j’aime bien Unity (le tiling manuel est bien fouttu), et je n’ai rien d’un débutant 😉

Côté serveur elle a aussi des avantages et des inconvénients, mais de toute façon, un serveur pour moi, c’est soit Debian (stabilité reconnu) soit Ubuntu (aspect « plus à jour »).
En revanche pour un bon desktop, rien ne vaut Archlinux =)

Ignorer la mise à jour d’un paquet sous archlinux

Empêcher un ou plusieurs paquets de se mettre à jour peut-être intéressant dans le cas ou la mise à jour rend le système ou le paquet en question instable/bugé.

C’est le cas de mkvtoolinux, un utilitaire pour manipuler les mkv qui à été mis à jour récemment, manque de bol cette version n’est pas au point et l’ajout de sous-titres au format ASS n’est pas pris en charge.

Pour continuer à utiliser mkvmerge et intégrer mes sous-titres j’ai décidé de rester sur la version actuelle et donc de bloquer les mises à jour.
Pour cela il suffit de modifier le fichier de configuration de pacman, à savoir “/etc/pacman.conf”, et de placer dans le paramètre IgnorePkg, le nom de votre paquet.